dpkg-gencontrol Man page

Resume Wikipedia de Dpkg

dpkg est un logiciel à la base du système de gestion de paquets de Debian. Il a été créé par Ian Jackson en 1993. dpkg est similaire à Red hat Package Manager (ou RPM) le logiciel dans la mesure où il est utilisé pour installer, supprimer et fournir des informations à propos des paquets *.deb.
dpkg est un outil de bas niveau, à comparer avec l’Advanced Packaging Tool (APT) qui, couplé à des surcouches telles qu’Aptitude ou Synaptic (qui ajoute entre autres une interface graphique conviviale), est un outil de haut niveau utilisé pour rechercher les paquets à partir d’emplacements distants ou traiter des relations de dépendances complexes entre paquets. APT est de manière générale, plus utilisé que dpkg.

dpkg-gencontrol Utilitaires de dpkg dpkg-gencontrol

NOM
dpkg-gencontrol – Créer des fichiers de contrôle Debian.

SYNOPSIS

dpkg-gencontrol [option…]

DESCRIPTION

dpkg-gencontrol lit les informations contenues dans une arborescence
Debian dépaquetée et crée le fichier « control » d’un paquet binaire
(par défaut, c’est le fichier debian/tmp/DEBIAN/control) ; durant cette
action il y a simplification des champs de relations.

Pre-Depends, Depends, Recommends et Suggests sont simplifiés dans cet
ordre pour supprimer les dépendances qui sont connues pour être véri‐
fiées par la plus forte dépendance déjà traitée. Sont aussi supprimées
toutes les auto-dépendances (dans les faits, cela supprime les dépen‐
dances qui sont déjà validées par la version du paquet déjà installé).
Logiquement, il conserve les correspondances entre plusieurs dépen‐
dances dans le même paquet. L’ordre des dépendances est conservé du
mieux possible : si une dépendance doit être supprimée à cause d’une
autre dépendance qui se trouve dans un champ suivant, la dépendance
remplaçante prendra la place de celle éliminée.

Les autres champs (Enhances, Conflicts, Breaks, Replaces et Provides)
sont également simplifiés individuellement par l’analyse des diffé‐
rentes dépendances lorsque un paquet est indiqué plusieurs fois dans le
champ.

dpkg-gencontrol ajoute aussi une entrée pour un paquet binaire dans
debian/files.

OPTIONS

-vversion
Fixe le numéro de version du paquet binaire qui sera créé.

-Vnom=valeur
Fixe la valeur d’une variable de substitution. Consultez
deb-substvars(5) pour une discussion sur la valeur de substitu‐
tion.

-Tfichier/substvars
Read substitution variables in substvars-file; the default is
debian/substvars. This option can be used multiple times to read
substitution variables from multiple files (since dpkg 1.15.6).

-Dchamp=valeur
Remplace ou ajoute en sortie un champ dans le fichier de
contrôle.

-Uchamp
Supprime en sortie un champ dans le fichier de contrôle.

-cfichier-de-contrôle
Indique le principal fichier de contrôle des sources où trouver
des renseignements. Par défaut, c’est le fichier debian/control.

-lfichier-des-changements
Indique le fichier des changements où trouver des renseigne‐
ments. Par défaut, c’est le fichier debian/changelog.

-ffichier/liste-des-fichiers
Lit ou écrit la liste des fichiers qui doivent être envoyés vers
l’archive dans ce fichier plutôt que dans le fichier
debian/files.

-Fformat-du-fichiers-des-changements
Indique le format du fichier des changements. Voir dpkg-parse‐
changelog(1) pour plus d’informations à propos des formats
gérés.

-ppaquet
Cette option produit les informations concernant le paquet
binaire paquet.Si le fichier de contrôle des sources liste un
seul paquet binaire, on peut omettre cette option ; sinon il est
indispensable d’indiquer le paquet pour lequel on veut produire
les informations.

-nnom-de-fichier
Le nom du paquet est nom-de-fichier au lieu de l’habituel :
paquet_version_arch.deb.

-is, -ip, -isp
Ces options, conservées pour compatibilité avec les anciennes
versions des scripts de construction de dpkg, sont maintenant
déconseillées. Elles servaient à dire à dpkg-gencontrol
d’inclure les champs « Section » et « Priority » dans le fichier
« control ». C’est maintenant le comportement par défaut. Si
vous voulez l’ancien comportement, vous pouvez utiliser l’option
-U pour supprimer ces champs du fichier « control ».

-Prépertoire-construction-paquet
Cette option indique à dpkg-source que le répertoire de
construction du paquet est rep-de-construction-du-paquet au lieu
de debian/tmp. Cette valeur sert à trouver la valeur par défaut
de la variable de substitution Installed-Size et celle du champ
correspondant dans le fichier de contrôle (on utilise la com‐
mande du) ; elle donne aussi l’emplacement par défaut pour le
fichier de sortie.

-O[nom-de-fichier] Print the control file to standard output (or filename if speci‐
fied, since dpkg 1.17.2), rather than to
debian/tmp/DEBIAN/control (or package-build-dir/DEBIAN/control
if -P was used).

-?, –help
Affiche un message d’aide puis quitte.

–version
Affiche le numéro de version puis quitte.

FICHIERS
debian/control
Le principal fichier d’information sur les sources ; il donne
des renseignements qui ne dépendent pas d’une version concernant
le paquet source et les paquets binaires qui peuvent être créés.

debian/files
La liste des fichiers créés qui font partie de ceux qui seront
envoyés sur le serveur. dpkg-gencontrol ajoute les noms présumés
des fichiers des paquets binaires à partir des fichiers
« control » qu’il crée.

TRADUCTION
Ariel VARDI , 2002. Philippe Batailler, 2006.
Nicolas François, 2006. Veuillez signaler toute erreur à
.

Projet Debian 06-09-2013 dpkg-gencontrol