gvfs-open Man page

Resume Wikipedia de Virtual File System

Virtual File System ou VFS (ou encore Virtual Filesystem Switch) est le nom commun de différents systèmes de fichiers virtuels fonctionnant sur la famille de systèmes d’exploitation de type UNIX. Il est apparu dans la version 2.0 de SunOS, puis il a été adopté par les autres Unix et enfin par Linux. Comme tout système de fichiers virtuel, il s’agit d’une couche logicielle permettant de faire coexister plusieurs systèmes de fichiers concrets ensemble de façon transparente pour les processus utilisateurs.
VFS joue un rôle essentiel dans l’unification par les systèmes UNIX des ressources contenues dans les différents périphériques de stockage dans une seule arborescence, et ce quel que soit le format des systèmes de fichiers présents sur ces périphériques. Les différents systèmes de fichiers sont montés sur des répertoires pour permettre l’accès aux fichiers, ce qui a pour résultat notable de faire l’économie de la notion de volume, familière dans le monde Windows. Cette économie est parfaitement conforme à la philosophie d’UNIX, qui est d’intégrer dans une arborescence unique un grand nombre d’éléments divers considérés comme des fichiers.

GVFS-OPEN(1) User Commands GVFS-OPEN(1)

NAME

gvfs-open – Open files with the default handler

SYNOPSIS

gvfs-open [OPTION…] [FILE…]

DESCRIPTION

gvfs-open opens files with the default application that is registered
to handle files of this type.

Gvfs obtains this information from the shared-mime-info database. The
default handler is stored per-user, in the file
$XDG_DATA_HOME/applications/mimeapps.list.

OPTIONS

The following options are understood:

-h, –help
Prints a short help text and exits.

–version
Shows the version number and exits.

EXIT STATUS
On success 0 is returned, a non-zero failure code otherwise.

SEE ALSO

gvfs-mime

gvfs GVFS-OPEN(1)